Secteurs >

Tuiles et briques

C’est un secteur qui a vu son activité se développer fortement à partir de 1990. Une activité qui se retrouve dans la bonne santé du secteur : le savoir-faire et l’expérience de nos fabricants de tuiles et briques ont permis à la France de devenir le premier exportateur de tuiles au monde avec 10% de sa production livrée à l’étranger. Au national aussi, le secteur se porte bien, dopé par une construction en plein essor et une demande croissance de matériaux de construction. Les briques de structure ne sont pas en reste. Elles sont exportées à hauteur de 8% de leur production, et leur livraison en France même a fait un bond de près de 300 000 unités en seulement deux ans.

Cette bonne santé explique la croissance rapide du nombre de salariés, et la nécessité, pour notre Fédération BATI-MAT-TP CFTC de négocier pour eux des conditions de travail décentes.

Les salaires ont fait l’objet d’un accord d’annualisation en 2004. Cet accord a été organisé autour du maintien des acquis de la mensualisation, et notre Fédération BATI-MAT-TP CFTC a tout mis en œuvre pour compenser l’inclusion des primes dans le salaire. Nous avons obtenu :

  • la création d’une rémunération annuelle garantie (RAG) élevée, qui tienne compte de l’assimilation des primes de vacance et de fin d’année;
  • la revalorisation jusqu’en 2006 de la part du salaire réservée à la prime de fin d’année : 6,5% en 2004, 7% en 2005 et 7,5% en 2006;
  • la revalorisation de la prime de vacances à 25% de l’indemnité de congés payés;
  • la revalorisation de la prime d’ancienneté (23€ par mois pour 3 ans d’ancienneté, 115€ pour 15 ans), que nous avons en outre exclue du calcul de la RAG;
  • le droit, pour les ETAM, de bénéficier d’une pause casse-croûtes de 20 minutes pour 7h30 de travail consécutives et d’un panier de trois fois et demie le minimum garanti.


L’annualisation s’accompagnait d’une nouvelle classification, que notre Fédération BATI-MAT-TP CFTC a souhaité très souple au niveau de l’évolution, cohérente dans ses critères et objective.

En 2007, une classification quasi-identique a été portée aux cadres de la branche. Nous nous y sommes opposés, les fonctions et critères ne pouvant pas être comparés. Notre Fédération BATI-MAT-TP CFTC a tout mis en œuvre pour aboutir à une classification juste, mais les employeurs et d’autres organisations peu syndicales se sont entendues pour créer une classification :

  • qui ne respecte pas le droit syndical, en tentant illégalement d’exclure les délégués syndicaux des commissions de suivi;
  • qui ne respecte pas les cadres, en proposant une grille de minima qui ne correspond pas au niveau professionnel requis dans la classification.  


Notre Fédération BATI-MAT-TP CFTC a obtenu une majoration progressive des indemnités de départ à la retraite :

  • +0,2 mois en 2004
  • +0,4 mois en 2005
  • + 0,6 mois en 2006
  • +0,8 mois en 2007
  • +1 mois en 2008
 
 
 

Droits de reproduction et de diffusion réservés © www.batimattp-cftc.fr | Mentions légales