Dossiers >

Pouvoir d'achat

Janvier 2016Augmenter le pouvoir d'achat des salariés est essentiel pour notre Fédération BATI-MAT-TP CFTC. Tout le monde devrait pouvoir vivre dignement de son travail. C'est cet état d'esprit qui détermine l'ensemble de nos revendications.

Si la faiblesse du niveau de vie est si présente à l’esprit des Français, c’est parce que le pouvoir d’achat ne cesse de baisser. Car si les salaires augmentent avec difficulté (quand ils ne stagnent pas), il faut compter avec des dépenses contraintes de plus en plus importantes.

Que sont les dépenses contraintes ?

Ce sont nos versements mensuels, ceux dont nous ne pouvons nous défaire (loyer, crédits, factures…) Le BIPE, société d’études économiques et de conseil en stratégie, estime, dans une étude réalisée pour une grande enseigne, que 39% du revenu disponible des ménages est avalé par les dépenses liées au remboursement d’emprunts, aux charges de logement (électricité et gaz compris), les frais d’assurance et le coût des transports publics. Reste d’autres charges, théoriquement moins contraintes, mais qui sont devenues indispensables à notre société de consommation : téléphone, internet, frais d’essence, de santé, et même, en hausse, les services à la personne (soins à domicile, garde d’enfants, etc.)

Nos revendications

Notre Fédération BATI-MAT-TP CFTC revendique depuis plusieurs années un minimum vital dans l'ensemble des branches dont elle a la charge. Ce minimum prend en compte les dépenses contraintes et les diverses hausses annuelles.   Retour  
 
 
 

Droits de reproduction et de diffusion réservés © www.batimattp-cftc.fr | Mentions légales